Partager cette page :

Formation à la diffusion des savoirs

Objectifs

Pour les étudiants, il s'agit
  • d'apprendre à présenter un sujet scientifique (incluant les sciences humaines et sociales) à des personnes non spécialistes, ce qui implique un effort particulier de pédagogie,
  • d'approfondir un sujet lié à leur discipline à travers une approche concrète...
  • et parfois, par un dialogue avec les enseignants-chercheurs qui les encadrent, de découvrir dès les premières années de formation le monde de la recherche.
Pour l'antenne, il s'agit
  • de développer une action transversale aux cinq départements,
  • d'impliquer les étudiants dans quelques-unes des opérations de diffusion qui nous sont proposées tout au long de l'année, particulièrement pour la Fête de la Science, ou l'opération "collèges-grandes écoles".
Pour le public, et notamment les plus jeunes,
  • le contact avec les étudiants se fait plus naturellement qu'avec les enseignants-chercheurs,
  • l'enthousiasme des étudiants peut changer le regard des collégiens ou lycéens sur les études scientifiques,
  • les étudiantes étant souvent particulièrement intéressées par ces manifestations, elles peuvent aussi témoigner que la science et les techniques ne sont pas des disciplines exclusivement masculines.

Public visé

Une formation :
  • ouverte aux élèves et étudiants non normaliens, sur la base du volontariat,
  • qui concerne tous les départements,
  • qui se déroule essentiellement en 1ère année, avec des retombées jusqu'en deuxième année.

Déroulement

La formation comporte une partie "théorique" commune à tous les départements et une partie pratique par petits groupes, sous forme de projet, qui sera préparé au 2nd semestre de 1ère année, et éventuellement réalisé l'année suivante à l'occasion d'une manifestation ouverte au grand public (fête de la science, par exemple).

Partie théorique : Une conférence et une table ronde sont organisées entre novembre et début janvier, essentiellement pour les 1ère année (mais toute personne intéressée est bienvenue), et communes aux 5 départements. Pour l'année 2009-2010, par Nathalie Dalino et Christelle Gony, mardi 1er décembre à 10h15, en amphi,
  • table ronde (date à préciser, sans doute en janvier)
où les élèves qui ont déjà participé l'année précédente présentent leurs actions, ce qui a marché et ce qui n'a pas marché, etc. Cette rencontre entre les "anciens" et les "nouveaux" permettra que le passage de relais se fasse bien d'une année sur l'autre.

Partie pratique : En janvier, les étudiants intéressés forment des groupes de 3-4 étudiants environ. Ils sont encadrés par un membre de leur département et choisissent leur sujet. Idéalement, le sujet doit leur permettre d'approfondir leurs connaissances dans un domaine de leur discipline, tout en étant adapté à une présentation à un public non spécialiste. Un sujet commun à des étudiants de plusieurs départements serait vivement apprécié, pour présenter des regards différents autour d'un même objet.

Cette partie pratique devra faire l'objet d'une présentation devant un public de non spécialistes, par exemple sur le stand ENS du Village des Sciences, à l'automne suivant.

Validation

A la fin du 2nd semestre, chaque groupe qui aura participé à la partie pratique remettra un rapport écrit et une soutenance orale sera organisée. Dans chaque département, cette formation pourra éventuellement remplacer un enseignement du magistère ; par exemple, pour le magistère "Mathématiques et méthodes informatiques", elle peut tenir lieu de séminaire. Cette formation pourra également être prise en compte pour le diplôme de l'ENS.

Mise à jour le 26 novembre 2009