Partager cette page :

Comprendre et combattre la sous‐représentation des filles en sciences dans les ENS

le 23 janvier 2019

- ENS Paris-Saclay (Cachan)

Journée d’étude organisée par l'ENS Paris‐Saclay, l'ENS Rennes et l'ENS de Lyon.

2019-01-23_stéréotypes.png

2019-01-23_stéréotypes.png

Les candidates ne représentent que 16% des inscrit.es au concours X‐ENS dans la filière MP, et seulement 6 à 10% des admisbles selon les écoles, l’essentiel de leur éviction se jouant au moment de l’admissibilité, c’est‐à‐dire des épreuves écrites. Cette sous‐représentation aux différentes étapes du concours se traduit par leur faible représentation au sein des ENS. Dans la perspective de combattre cette situation, il apparaît nécessaire de comprendre quelles en sont les causes et les modalités et de réfléchir aux actions qui pourraient être entreprises.

Depuis le début de l’année 2016, un groupe de travail regroupant plusieurs responsables, enseignant.es‐chercheur.es et jeunes chercheur.es des ENS de Lyon, Paris‐Saclay et Rennes, auxquel.les s’ajoutent occasionnellement des représentant.es d’associations professionnelles scientifiques et des inspecteurs généraux de l’éducation nationale, se réunit régulièrement autour des enjeux de l’égalité entre femmes et hommes dans les filières scientifiques des ENS, en premier lieu dans les concours de la filière MP de la
banque X‐ENS, où l’exclusion des filles est particulièrement prononcée.

Ce groupe a fonctionné à travers des réunions de travail régulières, donnant lieu à des présentations de données récentes, de travaux statistiques et des discussions sur les enjeux multiples de l’analyse des processus générateurs de ces inégalités systématiques. Cette journée d’études se propose de revenir sur les travaux engagés et d’initier les éléments de la réflexion sur les pistes à poursuivre.

Programme

  • 09h00 : Accueil des participant.es
  • 09h30 : Introduction par Frédéric Lebaron et Pascale Rialland
  • 09h45-12h45 : État des lieux et retour sur les recherches en cours
    • Alice Pavie (AMU) : retour sur l’enquête sur les candidates aux concours XENS en filière MP. Une analyse au prisme du genre et de l’origine sociale.
    • Alice Pavie (AMU) / Emmanuelle Picard (ENS de Lyon) : Enquête sur le recrutement en MPSI au lycée Thiers de Marseille
    • Caïus Wojcik (ENS de Lyon) : analyser le genre au travers des copies des étudiants et étudiantes en MPSI au lycée du Parc de Lyon.
    • Cristina Aelenei (U. Paris Descartes) : la menace du stéréotype en mathématiques
    • Johan Yebbou (IGEN) : la place des femmes parmi les enseignant.es et parmi les étudiant.es en classes préparatoires
  • 14h00-17h30 : Discussions sur les actions en cours et à envisager
    • Table ronde 1 : S’appuyer sur les enseignant.es pour agir en amont du concours - Intervention de Catherine Huet et Claire Berlioz suivie d’une table ronde avec Catherine Huet (IA-IPR), Claire Berlioz (IA-IPR), Johan Yebbou (IGEN), Rozenn Texier-Picard (ENS Rennes), Alice Pavie (AMU), Emmanuelle Picard (ENS de Lyon), Mickaël Prost (UPS).
    • Table ronde 2 : Agir sur les modes de recrutement - Intervention de Chantal Morley suivie d’une table ronde avec Chantal Morley (Institut Mines-Telecom) et Rozenn Texier-Picard (ENS Rennes).

Thématique(s)
Diversité / responsabilité sociétale

Mise à jour le 24 janvier 2019