Partager cette page :

Siargey Kachanovich, normalien à titre étranger

Élève en 1re année au département Informatique et télécommunications

Établissement d'origine : Lycée Jean Moulin de Forbach (Moselle - France) Originaire de Biélorussie.

Siargey Kachanovich

Siargey Kachanovich

Pourquoi as-tu choisi l'École normale supérieure de Cachan ?

Après avoir fini mon MPSI à Forbach, je savais déjà que je voulais devenir chercheur par la suite. C'est pour cette principale raison que j'ai choisi de poursuivre mes études dans une classe MP* au lycée du Parc et ensuite d'intégrer l'ENS Cachan. Et la chance m'a emmené ici à l'antenne de Bretagne.
 

Dans quel contexte es-tu arrivé ici ?

Quand j'étais en classe préparatoire, j'ai beaucoup travaillé pour devenir normalien. Parmi tous les concours que j'ai passés, le concours X-ENS était le plus visé. Réussir ce concours était un rêve que j'ai choisi de poursuivre jusqu'au bout.
 

Quelles sont tes études ici ?

En prépa, j'avais un plan assez précis concernant mes études ultérieures. En fait ce qui me passionnait, c'étaient les mathématiques et donc j'ai pensé à intégrer le département Mathématiques. Mais une grande surprise m'attendait au début de cette année : comme j'ai passé les concours Info pour venir ici, j'ai été inscrit au département Informatique et télécommunications. Vu que j'avais envie dès le départ d'étudier l'informatique en complément des mathématiques cela allait très bien pour moi et j'ai choisi sans hésitations la possibilité d'une double licence Info-Maths.
 

Qu'as-tu déjà fait ici et quels sont tes projets pour la suite ?

Durant toute l'année, nous avons beaucoup de projet dans la filière informatique : programmation, architectures, algorithmiques, ... Il s'agit souvent de faire un programme qui répond à la problématique posée, et cela me fait vraiment plaisir de savoir que mes idées sont appréciées par mes camarades et mes professeurs. À part des projets, il y avait aussi beaucoup de nouveautés en informatique ainsi qu'en mathématiques que j'ai apprises cette année. Enfin, j'ai eu la possibilité de continuer l'apprentissage du japonais. En ce qui concerne le futur, je suis persuadé que l'on peut faire des mathématiques en faisant de l'informatique, donc je resterai sans doute dans mon département.
 

As-tu vécu un choc culturel à ton arrivée ici ?

En fait, j'étais déjà venu à Rennes avant. L'épreuve algorithmique pendant la semaine des oraux d'ENS m'a emmené à Rennes pour la première fois. Je me rappelle très bien cette heure d'attente à la cafétéria avec du café et des galettes bretonnes. Un élève de 4e année nous a raconté pourquoi ici c'est la meilleure ENS en France. Mon futur professeur Matthieu Dorier qui était là aussi nous a proposé de jouer au baby-foot. Il y avait une personne qui nous regardait depuis le couloir tout en souriant et qui est parti juste après. Matthieu a expliqué que c'était le directeur de l'antenne, Patrice Quinton. Tout cela m'a ouvert les yeux sur cette ENS, et la première visite à Rennes s'associera toujours à cette journée là. C'est là que j'ai vécu un vrai choc culturel !

Thématique(s)
International

Mise à jour le 16 juillet 2015