Partager cette page :

Variations autour de formes irrégulières et optimales

le 5 décembre 2007

16h00

ENS Rennes Salle du Conseil

Soutenance de thèse de Jimmy Lamboley (IRMAR)

Couverture de thèse

Couverture de thèse

Résumé :
 
Cette thèse s'inscrit dans le domaine des mathématiques appelé "optimisation de forme". Plus spécifiquement, on s'est attaché aux difficultés liées à l'écriture des conditions d'optimalité, et à leurs utilisations. Les deux obstacles majeurs qui ont été analysés sont les suivants :
 
  • gérer des formes dont on ne connaît pas a priori la régularité,
  • gérer des contraintes géométriques fortes, c'est-à-dire qui ne permettent que très peu de variations pour écrire l'optimalité (par exemple la convexité).

Les résultats obtenus sont décrits dans les quatre chapitres de cette thèse :
  • le premier vise à établir un cadre de différentiation de forme valable pour des formes presque sans régularité a priori,
  • le chapitre 2 s'attache à l'analyse des conditions d'optimalité sous contrainte de convexité, en dimension 2, et leurs applications à une classe de problèmes où les formes optimales sont nécessairement des polygones,
  • le troisième chapitre se focalise sur deux problèmes classiques de l'optimisation de forme des valeurs propres du laplacien, qui montrent bien les deux types de difficultés évoquées ci-dessus. On y démontre des résultats de régularité, et aussi de non-régularité, des formes optimales pour ces problèmes ; on obtient des limites de régularité en C^{1,1/2} qui sont nouvelles et optimales,
  • le dernier chapitre est motivé par la question des  problèmes elliptiques partiellement surdéterminés, et on construit des contre-exemples liés à l'optimisation de forme.

Thématique(s)
Recherche - Valorisation
Contact
Jimmy Lamboley

Mise à jour le 4 septembre 2015