Partager cette page :

Développement d’un système à ondes acoustiques pour le suivi rhéologique de la polymérisation de protéines. Application à la maladie d’Alzheimer.

le 8 juin 2017

 

- ENS Paris Saclay

Soutenance de thèse de Pierre DIDIER (ENS Paris Saclay - SATIE Biomis)
Spécialité Électronique et optoélectronique, nano et microtechnologies
Une partie de ses travaux de recherche ont été effectués à l'ENS Rennes au sein de l'équipe Biomis du laboratoire SATIE.

La mise au point de nouveaux systèmes biocompatibles de suivi des phénomènes de polymérisation de protéines est un enjeu majeur pour la compréhension des mécanismes moléculaires en vue d’une détection et d’un traitement précoce des pathologies dites conformationnelles telles que la maladie d’Alzheimer ou les maladies à prions. Dans ces pathologies, des protéines ou des fragments de celles-ci perdent leur structure, puis s’assemblent en fibres ordonnées au sein d’agrégats. Les mécanismes moléculaires du changement de conformation d'une protéine et sa polymérisation en fibres amyloïdes sont encore largement inconnus. La compréhension de ces mécanismes et le diagnostic sont étroitement liés à la disponibilité d’un concept analytique performant pour le suivi ex vivo de ces phénomènes.

Pour répondre à cette problématique, un microsystème a été mis au point pour la détection et le suivi de polymérisation de la protéine tau et du peptide Aß, principaux biomarqueurs de la maladie d’Alzheimer.

Le microcapteur est basé sur la propagation d’ondes acoustiques hautes fréquences qui permettent d’extraire les propriétés rhéologiques du milieu cible. En mesurant l’impédance complexe du biocapteur, un traitement du signal dédié permet l’extraction des paramètres viscoélastiques (module élastique et module visqueux).

L’étude et le développement de ce microsystème impliquent un savoir-faire pluridisciplinaire en instrumentation : élaboration et conception et modélisation de biocapteurs, conditionnement des signaux et résolution des problèmes inverses associés.

Tout d’abord, le capteur a été optimisé pour améliorer sa sensibilité et permettre le suivi de polymérisation. Un travail sur la faisabilité du système a montré la possibilité de discriminer des solutions de protéines de différentes concentrations. La finalité du système de détection étant la détection simultanée des différents biomarqueurs à l’origine de la maladie d’Alzheimer, un capteur multi-électrodes permettant la détection de ces différents analytes a été développé.

Mots clés :
Microcapteurs, Paramètres viscoélastiques, Ondes acoustiques, Polymérisation de protéines, Quartz, TSM.

Thématique(s)
Recherche - Valorisation
Contact
Pierre Didier

Mise à jour le 11 octobre 2017