Partager cette page :

Analyse en réalité virtuelle de la coopération lors d'une interception de balle : interaction et interférence

le 17 décembre 2019

14h00

- Pôle Numérique Rennes Villejean (Amphi TA Villejean)

Soutenance de thèse de Charles Faure, ancien élève du département 2SEP, promotion 2012.
Thèse présentée et soutenue à l’Université Rennes (Inria, M2S / Université Rennes 2)
Spécialité STAPS

2019-12-17_vignetteCharlesFaure.png

2019-12-17_vignetteCharlesFaure.png

Résumé :
Dans nos actions quotidiennes, nous interagissons avec le monde environnant, et bien souvent, nous coordonnons nos actions avec celles des autres pour être plus efficaces. Seulement, dans certaines situations, une interférence apparaît entre les participants, donnant lieu à une coopération inefficace voire délétère. Or, très peu d’études se sont intéressées à ce phénomène, pourtant fréquemment rencontré, par exemple dans les sports collectifs. Ce travail a pour objectif l’analyse de cette interférence, via la construction et l’utilisation de situations collaboratives en réalité virtuelle, lors d’une tâche d’interception de balle. En l’absence de communication verbale, deux individus devaient décider tacitement lequel interceptait la balle, et lequel s’effaçait pour laisser le partenaire réaliser l’interception.

Au travers de deux études complémentaires, nous avons étudié l’impact des conditions de la tâche sur la coopération et l’interférence entre les participants, lors d’interceptions réalisées face-à-face ou côte-à-côte. Nos résultats suggèrent tout d’abord que la coordination d'équipe émerge de l'interaction directe entre les participants durant l’essai. De plus, nous avons observé que si la division de l’espace d’interception est globalement bien définie, il existe cependant une “zone d’incertitude” où de nombreux essais sont manqués, traduisant la difficulté des participants à mettre en place des patterns d’interception efficace dans cette zone. L'interférence qui apparaîssait alors entre eux dépend de la complexité de la tâche (incertitude sur l'action du partenaire, information visuelle disponible, mode d'interception).

Mots clés : Réalité virtuelle, Coopération interpersonnelle, Interactions collaboratives, Perception-action, Interception de balle, Interférence, Zone d’incertitude

Abstract:
In our daily life activities, we interact with the surrounding world, and we often coordinate our actions with those of others in order to be more effective. However, in some cases, interference between participants occurs, resulting in inefficient or even deleterious cooperation. However, very few studies have looked at this phenomenon, although it is a common situation, frequently encountered for example in the collective sports. This work aims at analyzing this interference, through the construction and use of collaborative situations in virtual reality, during a ball interception task. In the absence of any verbal communication, two participants had to tacitly decide who would perform the interceptive action, and who would not.

Through the design of two complementary studies, we studied the impact of the conditions on the cooperation and the interference between the participants, during interceptions performed face-to-face or side-by-side. Our results suggest that team coordination emerges from direct interaction between participants during the trial. Moreover, we observed that although the division of the interception space is globally well defined, there is however an "area of uncertainty" where many trials are missed, showing participants’ difficulty in identifiying efficient patterns of interception in this area. Then, the interference that appeared between them depends on the task complexity (uncertainty on the action of the partner, visual information available, mode of interception).

Keywords: Virtual reality, Interpersonal cooperation, Collaborative interactions, Perceptionaction, Ball interception, Interference, Area of uncertainty
Thématique(s)
Recherche - Valorisation

Mise à jour le 4 décembre 2019