Partager cette page :

Prévenir les violences sexuelles dans le sport en Bretagne

le 26 novembre 2019

ENS Rennes, Amphithéâtre

Le « Colosse aux pieds d'argile » était à Rennes, mardi 26 novembre, pour une journée de sensibilisation et d’échanges pour prévenir les violences sexuelles, notamment dans le milieu sportif.

2019-11-26_Colosse_vignette.png

2019-11-26_Colosse_vignette.png

Ancien rugbyman, Sébastien Boueilh a, entre ses 12 et 16 ans, été victime d’un pédophile. En 2013, après 18 ans de silence, 4 ans de procédure et 3 jours de procès, il décide de créer l’association « Colosse aux pieds d'argile », pour prévenir les risques de pédophilie dans le milieu sportif.

Témoin de situations malveillantes dans ce milieu, il s’est fixé comme objectif de prévenir et de sensibiliser à la pédocriminalité tous les acteurs du monde sportif, mais également de tous les milieux où l’enfant est présent. L’association a pour objectifs l’accompagnement, l’aide aux victimes et la formation des professionnels encadrant les enfants.

Un temps de formation et d’échanges

À Askoria l’après-midi, 45 stagiaires en formation DEJEPS animation sociale, et BP JEPS activités pour tous et activités nautiques, ont réfléchi avec Sébastien Boueilh sur les risques de violences sexuelles en milieu sportif. Ce dernier était accompagné de Simon Latournerie, salarié de l’association.

Une conférence suivie d’échanges à l’ENS Rennes

Organisée par la Direction régionale de la jeunesse et des sports de Bretagne (DRJSCS), en partenariat avec le Comité régional olympique et sportif (CROS), la Direction régionale aux droits des femmes et à l’égalité (DRDFE), et l’École normale supérieure de Rennes (ENS Rennes), la journée s’est terminée par une conférence de Sébastien BOUEILH sur le thème : « Comment prévenir les violences sexuelles en milieu sportif ? »

Investie, avec ses partenaires universitaires du site de Rennes, dans la sensibilisation contre les violences sexistes et sexuelles, l’École normale supérieure de Rennes a accueilli cette conférence, ouverte au public. À cette occasion, environ 120 personnes (élèves de l’école, futurs enseignants, parents, responsables d’associations et de clubs sportifs, etc.) ont écouté le « colosse » leur donner des clés pour les aider à identifier et accompagner une victime, mais également à ne pas se mettre dans des situations qui pourraient être mal interprétées. Les témoignages marquants de deux victimes présentes dans la salle ont complété les propos du « Colosse ».

Un partenariat avec le « Colosse aux pieds d’argile »

Pour marquer le lancement d’un plan d’action contre les violences sexuelles en milieu sportif, la Direction régionale de la jeunesse et des sports (DRJSCS) de Bretagne à signé, le même jour une convention de partenariat avec l’association. L’objectif de cette démarche préventive et éducative : permettre à chaque victime, dans le milieu sportif, de trouver le courage de sortir du silence.

Le 17 octobre dernier, à l’initiative du CDOS22 et de la DDCS22, Fabien Lefevre, membre de l’association était déjà intervenu à Saint Brieuc devant les étudiants du campus Mazier et, en soirée, face au mouvement sportif costarmoricain.

D’autres sensibilisations seront programmées en 2020.

 

Vidéo

Découvrez la campagne de sensibilisation contre les violences sexuelles en milieu sportif de l'association Colosse aux pieds d'argile.

Revue de presse


Thématique(s)
Diversité / responsabilité sociétale, Vie de l'École

Mise à jour le 29 novembre 2019