Partager cette page :

Marie-Morgane Paumard : "L’intelligence artificielle au service de l’archéologie"

le 1 octobre 2020

Doctorante au sein de l’équipe traitement de l’information et systèmes (ETIS), CNRS, ENSEA, CY Cergy Paris Université, Marie-Morgane Paumard a intégré le département Informatique et télécommunications de l’ENS Rennes en 2013. En 2020, elle est récompensée du prix "Jeunes Talents France" L'Oréal - UNESCO pour les femmes et la science.

Marie-Morgane Paumard ©Fondation L’Oréal

Marie-Morgane Paumard ©Fondation L’Oréal

[Texte extrait du dossier de presse du prix "Jeunes Talents" France 2020]

Issue d’une famille d’informaticiens, Marie-Morgane Paumard a toujours aimé les ordinateurs. Programmant déjà à 12 ans sur une machine qu’elle avait assemblée elle- même, l’informatique s’est imposée comme une évidence et constitue toujours aujourd’hui une véritable passion.

Après une classe préparatoire, elle choisit d’entrer à l’École normale supérieure de Rennes. Elle est alors la seule femme en informatique de sa promotion. Elle se spécialise ensuite en intelligence artificielle, domaine dans lequel elle effectue son doctorat.

Sa thèse porte sur le remontage automatique de sites archéologiques. Marie-Morgane Paumard conçoit des algorithmes qui permettront de réassembler virtuellement des fragments de monuments et d’objets anciens. La chercheuse entraîne une intelligence artificielle à réaliser des remontages pertinents, qui sauront respecter le sens de l’œuvre, sans se fier à la seule continuité visuelle.

Ses travaux conjuguent de manière originale la compréhension visuelle et l’exploration d’un vaste espace de choix. Marie-Morgane Paumard apporte un éclairage neuf à la résolution de processus décisionnels complexes : loin de se limiter à l’archéologie, ses recherches trouvent des applications en médecine, en biologie du génome ou encore pour la conduite de véhicules autonomes.

Particulièrement attachée au code et à la résolution de problèmes, Marie-Morgane Paumard est aussi une enseignante passionnée et inspirante d’informatique, mais aussi… de danses en couple. Grâce à ses cours où les rôles ne sont pas genrés, elle aime « apprendre aux plus jeunes à prendre confiance en eux ».
Thématique(s)
Recherche - Valorisation, Débouchés

Mise à jour le 5 octobre 2020