Partager cette page :

L'égalité entre les femmes et les hommes

  • Données sexuées 2015 concernant l'ENS Rennes
    À l'ENS Rennes comme dans le reste de l'enseignement supérieur français, les chiffres témoignent des inégalités persistantes entre les femmes et les hommes. Côté élèves, on observe une forte "ségrégation horizontale", les choix d'orientation étant très sexués. Côté personnels et gouvernance, c'est la "ségrégation verticale" qui est mise en lumière, les femmes étant moins présentes dans les postes les plus valorisés.
  • Les concours d'entrée : analyse des biais de recrutement
    Les chiffres des différents concours d'entrée à l'ENS Rennes, pour les sessions 2014 à 2016, ont été décortiqués pour analyser les biais filles / garçons. Un groupe de réflexion a travaillé de novembre 2015 à mai 2016, sous l'égide du conseil scientifique de l'ENS Rennes, pour proposer des pistes d'amélioration. Un travail plus approfondi a démarré en septembre 2016, en partenariat avec les ENS de Lyon et Paris Saclay.
  • Actions en cours
    Parité dans les jurys de recrutement, communication sans stéréotype de sexe, sensibilisation des élèves, formation continue des enseignant-e-s, communication en amont auprès des élèves de collège et lycée, participation à des réseaux...
  • La prévention du sexisme et du harcèlement sexuel
    L'ENS Rennes mène, avec les universités de Rennes 1 et Rennes 2, une politique de prévention et de prise en charge du harcèlement sexuel. Pour l'ensemble des actions mises en place dans le cadre de cette collaboration, l'ENS Rennes a été reconnue "Orange Day Champion" en 2016 et 2017 par le Comité ONU Femmes.

Mise à jour le 15 décembre 2017