Partager cette page :

Données sexuées 2015 concernant l'ENS Rennes

À l'ENS Rennes comme dans le reste de l'enseignement supérieur français, les chiffres témoignent des inégalités persistantes entre les femmes et les hommes. Côté élèves, on observe une forte "ségrégation horizontale", les choix d'orientation étant très sexués. Côté personnels et gouvernance, c'est la "ségrégation verticale" qui est mise en lumière, les femmes étant moins présentes dans les postes les plus valorisés.

VignetteParitéHF.jpg

VignetteParitéHF.jpg

Données sexuées de septembre 2015 (étudiant-e-s, personnels, gouvernance)

Effectifs étudiants

Sur les 4 années de scolarité, l'ENS Rennes compte 425 élèves (normalien-ne-s et non-normalien-ne-s) dont 148 femmes, soit 35 % de l'effectif. Mais de fortes disparités existent selon les départements.
À noter : le département "sciences du sport et éducation physique" est paritaire, ce qui est loin d'être le cas dans les filières STAPS universitaires. À l'inverse, en mécatronique, informatique et mathématique, les déséquilibres sont plus marqués qu'à l'université. 

Personnels Biatss

On observe une représentation équilibrée entre femmes et hommes parmi les personnels Biatss globalement, mais les femmes sont majoritaires sur les postes de catégorie C, et les hommes sur les postes de catégorie A.
Il n'y a pas de différence significative entre contractuel-le-s et titulaires.

Personnels enseignants

Les femmes sont très minoritaires parmi les personnels enseignants de l'ENS Rennes, et ce d'autant plus que le niveau du poste est élevé. 

Gouvernance

Le comité de direction (codir) de l'ENS Rennes compte 2 femmes pour 9 hommes.
Les conseils de l'établissement sont loin de la parité : 26 % de femmes au Conseil d'Administration (CA), 20 % au Conseil Scientifique (CS) mais 50 % au Comité Technique. La parité est toutefois respectée parmi les membres nommés ès qualité au CA, conformément à la loi.


Thématique(s)
Diversité / responsabilité sociétale

Mise à jour le 3 mai 2018